Au cours de la récession (octobre 2008 à octobre 2009), l'emploi rural a diminué de 2,6 % (-78 000), une baisse relativement plus importante que celle de 2 % (-283 000) observée dans les zones urbaines.

Le nombre d'emplois créés dans les zones urbaines au cours de la reprise économique était supérieur au nombre d’emplois perdus durant la récession. Toutefois, le nombre d'emplois créés dans les zones rurales pendant la reprise a été inférieur au nombre d’empois qui y ont été perdus pendant la récession. Au cours de la reprise (octobre 2009 à octobre 2010), l'emploi rural a augmenté de 2,1 % (63 400), relativement moins que l’augmentation de 2,2 % (312 000) enregistrée dans les zones urbaines.

Au cours de la récession (2008-2009), l'emploi rural dans les secteurs des ressources naturelles a diminué le plus dans la foresterie et l'exploitation forestière (-20 %) et les activités de soutien à l'extraction minière, pétrolière et gazière (-20 %). Sur la même période, l'emploi rural a diminué dans les secteurs des mines (-5 %), de la pêche (-4 %), du pétrole et du gaz (-2 %) mais a augmenté dans le secteur agricole (+2 %).

Les variations provinciales: Entre 2008 et 2009, l'emploi rural a diminué en Colombie-Britannique (-5,1 %), à Terre-Neuve-et-Labrador (-4 %), en Ontario (-3,9 %), en Alberta (-3,7 %); au Nouveau-Brunswick (-2,2 %), est resté stable à l’Île-du-Prince-Édouard, au Québec, au Manitoba et en Nouvelle-Écosse et a augmenté en Saskatchewan (+3,1 %).

Entre 2008 et 2009, le taux de chômage rural a augmenté, passant de 6,9 % à 8,7 %, tandis que le taux de chômage urbain est passé 6 % à 8,2 %.

Le Canada rural est de plus en plus diversifié et axé sur les services.

En 2009, 66 % de l'emploi rural a été dans les secteurs des services (par exemple, les services aux consommateurs, les services aux entreprises, les services fournis par les gouvernements).

Le revenu médian des ménages est plus faible dans les régions rurales par rapport aux communautés urbaines, mais le coût de la vie est généralement plus faible (sauf dans les régions éloignées du Nord). Le revenu médian des ménages ruraux est d’environ 16 % inférieur (46 636 $) à celui des communautés urbaines (55 543 $).

Les cinq secteurs les plus importants pour l'emploi rural en 2009 étaient les suivants: commerce de détail et de gros (14 %), les soins de santé et assistance sociale (12 %), la fabrication (12 %), la construction (9 %) et l'agriculture (8 %).

Les secteurs émergents en milieu rural - le changement d'emploi entre 2001 et 2009 : finance, assurances, immobilier et location (+19 %, 17 800) ; administration publique (+19 %, 20 700) ; services alimentaires et logement (+13 %, 21 300); commerce de détail et de gros (+9 %, 35 000) ; services d'enseignement (+8 %, 12 500); transport et entreposage (+7 %, 9 900).

 

 

 

Go to Data

Rural Fact

During the recession (October 2008 to October 2009), rural employment decreased by 2.6% (-78,000), relatively more than the 2% (-283,000) decrease in urban areas.