La Base de données sur les collectivités s’est-elle avérée utile pour votre collectivité? Le cas échéant, nous voudrions en savoir plus sur votre expérience! Pour nous en faire part, veuillez écrire à l’adresse CID-BDC@agr.gc.ca.

Les collectivités rurales, les ministères et les responsables du développement des collectivités utilisent la BDC pour l’élaboration de programmes, la prise de décisions éclairées, la rédaction de propositions, la création de profils des collectivités et des régions, ainsi que le développement économique. Voici quelques faits mentionnés par les utilisateurs de la BDC.

Le ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Initiatives rurales du Manitoba s’est servi de la BDC pour faciliter la mise au point d’un processus d’analyse économique à l’intention des collectivités. Il a trouvé particulièrement utiles les données au niveau des collectivités, fruit d’un partenariat entre le Secrétariat aux affaires rurales et aux coopératives et l’Université Concordia, dans le contexte du projet Nouvelle économie rurale de cette dernière.

Le ministère des Pêches et des Océans du Canada consulte la BDC pour préparer des évaluations et aperçus socio-économiques et culturels pour de grandes zones de gestion des océans sur les trois côtes.

En Nouvelle-Écosse, la South West Health and Dalhousie School of Nursing a utilisé la BDC dans une classe sur les soins infirmiers et la santé communautaire. La BDC a aussi servi lors de cours de géographie à l’Université de Lethbridge, en Alberta, où 21 étudiants y ont été exposés. À Québec, l’Université Laval a incorporé la BDC à son programme de formation sur le développement rural intégré à l’intention des responsables dans ce domaine.

Une bibliothèque de la Saskatchewan a trouvé, dans la BDC, des données démographiques utiles pour l’élaboration d’un programme à l’intention des jeunes de la région et pour un projet d’examen des installations. Elle a aussi eu recours à la BDC pour la planification stratégique et la création d’un profil de la collectivité et a utilisé les données sur le mariage et sur les femmes célibataires pour créer un projet dans le domaine de la santé.

Quelques témoignages des utilisateurs de la BDC :

« J’ai utilisé cet outil quelques fois pour des projets de développement économique et je l’ai recommandé à d’autres. J’ai fait une démonstration devant le conseil de la bibliothèque locale et le bureau de développement économique. J’ai aussi recommandé la BDC à un consultant régional durant une séance de planification stratégique du développement économique. J’apprécie vraiment cet outil, car il s’avère précieux pour accéder à de l’information généralement difficile à obtenir. »

« J’ai consulté la Base de données pour préparer notre rapport d’évaluation régionale de cette année. Cet outil s’est avéré très utile, car il m’a permis de bien définir la région géographique couverte par le collège et d’obtenir des données démographiques et autres sur celle‑ci. J’attends avec impatience d’avoir accès aux données du Recensement de 2006. »

« Nous allons beaucoup consulter la BDC pour mettre à jour notre information sur le profil. Nous prévoyons envoyer des profils individuels à chacune de nos collectivités, y compris à la municipalité régionale environnante. »

« Il est vraiment facile de naviguer sur le site Web de la BDC. Je vais donc le faire régulièrement. »

« Les rapports que nous pouvons produire au moyen de la BDC pourraient servir à amorcer un dialogue dans diverses collectivités. »

« Un étudiant d’été a consulté la BDC pour préparer un dépliant. »

« Plusieurs membres de notre réseau consultent la BDC pour extraire de l’information démographique. Nous prévoyons aussi offrir une formation sur la BDC à nos bénévoles. Cet atelier sera animé par un employé qui a participé à la formation offerte par le Secrétariat rural. Je m’en réjouis, parce que nous avions dès le départ le souci de partager nos connaissances au sujet de la BDC avec les membres de notre réseau. »

« L’obtention de statistiques et d’information pertinentes s’avère très importante pour la prise de décisions.»

Faits ruraux

En 2009, 21 % des Canadiens des régions rurales étaient des travailleurs autonomes, comparativement à 15 % de la population urbaine.